Compostelle 2007 – Part 3

Troisième partie de mon Pèlerinage de Compostelle
Impressions générales.
Nous sommes partis à quatre de EAUZE: Henri, Jean-Louis, Jean-Paul et moi, Didier; Nous arrivâmes à Santo Domingo de la Calzada, 20 jours plus tard, le 16 septembre 2007 à trois, Jean-Paul a été contraint d’interrompre l’aventure le troisième jour suite à un lumbago attrapé en évitant la chute lors d’une glissade.
Dès la mise en place de Brest vers Eauze (Escoubet -France – 32) avec le véhicule de Henri, l’ambiance était quasi surréaliste. Nous avions hâte de partir et Henri avait prévu une halte chez sa soeur Christiane au Cellier, près de Nantes. Nous y avons été reçus fort chaleureusement: visite de la région très intéressante, visite de cave, achat de Muscadet, etc.
Il n’y a pas eu une journée sans grandes émotions tant les rencontres et les sites traversés furent exceptionnels.
Le premier jour, j’ai déposé un galet de la plage de Lostmarc’h, près de Crozon, près de Brest, sur le piédestal d’un calvaire car « chaque pèlerin dépose une pierre de chez lui… et ses soucis. »
L’incident grave générant l’abandon de Jean-Paul nous a refroidis quelques jours  mais nous avons vécu ensuite une

 

30 août 2007-départ du gîte ferme Dubarry

Jean-Paul ne peut plus marcher

période de magie tant les signes qui rendent le Chemin de Compostelle spirituel et enthousiasmant ont été nombreux et quotidiens.
Je ne crois pas au hazard quand, en allant visiter une chapelle au milieu des bois au Haget, l’Eglise de l’Hôpital, nous assistons à un concert d’une exceptionnelle beauté joué et chanté par deux artistes amateurs remarquables qui travaillaient sur des morceaux du Moyen-âge, la sonorité de ce lieu de culte étant tout à fait splendide.
Etait-ce la fatalité qui nous a donné des occasions d’entraider les pèlerins qui cheminaient à côté de nous et qui avaient des problèmes traditionnels du marcheur? Et ces échanges avec ces mêmes pèlerins qui nous faisaient part de considérations spirituelles particulièrement profondes!
Je vais décrire d’autres signes qui nous ont interpellés tout au long de notre périple dans le paragraphe suivant.

Publicités

A propos gebete29

golfeur, photographe, randonneur et tireur à la poudre noire, retraité qui sintéresse à l'Histoire de la Bretagne
Cet article, publié dans Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s