L’Alliance atlantique et l’Union européenne

stratégie: entre atlantisme et européisme

le meilleur avion de chasse polyvalent du monde

Tous les Etats membres de l’UE, tout particulièrement ceux de l’Europe centrale, ont un profond intérêt à ce que les relations entre l’UE et l’OTAN soient solides et contribuent à un engagement européen plus efficace dans les affaires internationales. Le dialogue entre l’UE et l’Otan doit concerner non seulement les domaines déjà identifiés mais également des défis nouveaux tels que la cyberdéfense. L’utilisation harmonieuse et complémentaire du potentiel militaire de l’Otan et des capacités civiles de l’UE permettrait d’assurer à la communauté transatlantique la première place dans la politique globale de défense. Malheureusement, l’impasse prolongée des relations UE-Otan nuit à la réputation de l’UE et réduit l’efficacité de son fonctionnement. Plusieurs initiatives tentent d’assainir les relations de l’UE avec l’Otan et de renforcer la Politique de sécurité  et de défense commune de l’UE (PSDC).

Il faut croire que l’énoncé de la déclaration du dernier Sommet de l’Otan de Lisbonne, précisant que  » l’Otan et l’Union européenne (UE) ont des valeurs et des intérêts stratégiques en commun, et travaillent côte à côte dans le cadre d’opérations de gestion de crise » restera une base permanente de cette coopération. De plus, dans le concept stratégique de l’Alliance, il est précisé que  » l’Otan et l’UE peuvent et doivent jouer des rôles complémentaires et, en se renforçant, soutenir la paix et la sécurité internationale ».

Plus d’une décennie de développement de la PSDC a permis à l’Union européenne de réunir des expériences qui font qu’avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne la réalisation de cette politique devient une réalité.

La Pologne consid-re l’Union européenne et sa Politique de sécurité et de défense comme le deuxième pilier de sa sécurité, l’Otan étant le premier garant multilatéral de sa sécurité.  L’engagement relativement important de la Pologne jusqu’à présent dans la PSDC qui se manifestait surtout sous la forme d’une participation de militaires polonais aux opérations de l’UE ou aux groupes de combat multinationaux avait surtout pour but de stabiliser des régions importantes pour la sécurité de l’Europe, de consolider la position de la Pologne dans l’Union et de renforcer sa capacité d’influencer la situation intérieure de l’organisation. Le gouvernement polonais voudrait faire de la consolidation de la PSDC l’une des priorités de sa présidence de l’UE en 2011, considérant que cette politique permetrait à l’Union d’occuper la place qui lui revient sur la scène internationale.

Publicités

A propos gebete29

golfeur, photographe, randonneur et tireur à la poudre noire, retraité qui sintéresse à l'Histoire de la Bretagne
Cet article, publié dans Organisations, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s