Idyllique SANARY sur MER pour des vacances pittoresques en juillet 2011

posée au bord de la grande bleue

des bateaux colorés, alignés le long du quai

Posée au bord de la grande bleue, paisiblement adossée à des vallons couverts de pins, Sanary possède un charme évident que l’on savoure en famille. Depuis 40 ans, je flâne régulièrement parmi les pins, les palmiers, les bosquets de de bougainvilliers flamboyants, au coeur de ce décor pittoresque des façades aux tons chauds, des toits de tuiles rondes, le sable, les rochers, le ciel azur, le bleu infini de la mer. Petit port de pêche, Sanary s’est mariée au tourisme. Villégiature inventée par les Anglais il y a un siècle, Sanary était réservée à une élite qui désirait

paradis de nos escapades estivales

s’éloigner des brumes du Nord. Des villas un autre Var

dans les collines et au bord des criques, et des hôtels recevaient alors des Nordistes, la plupart Britanniques à cette époque venus se baigner dans l’air, la mer et la lumière du Sud. Des écrivains du monde entier sont venus savourer l’art de vivre dans l’est varois, ils ont si bien vanté leur bonheur que nombre de leurs fidèles lecteurs et amis leur ont emboîté le pas. Certains de ces créateurs de romans ont avoué puiser sur cette partie de la côte varoise l’énergie nécessaire à l’imagination dans l’apaisement de ce lieu magique. Marcel Pagnol, Raimu, Fernandel, Louis Lumière, Mistinguett y  sont venus se détendre.

l'apaisement de la Buge

paysage de pins, palmiers, bougainvilliers...

Fuyant le fascisme de Hitler, de nombreux auteurs allemands et autrichiens (une bonne partie de la meilleure littérature allemande, trouvent refuge à Sanary.

La lumière et les paysages pastel de la côte séduisent d’innombrables peintres. Picasso, Modigliani, Cocteau, Colette, Antoine de Saint-Exupéry sont venus rendre visite à leurs amis artistes pour y partager des repas festifs arrosés des grands vins de Bandol, la prestigieuse voisine de Sanary.

Publicités

A propos gebete29

golfeur, photographe, randonneur et tireur à la poudre noire, retraité qui sintéresse à l'Histoire de la Bretagne
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s