L’intrépide Armada aux Tas de Pois

Le 19 juillet 2012 restera gravé dans ma mémoire longtemps, très longtemps…

mon ami Gérard embarque sur Ripple

sympathique équipier d’Alert of Foway

proue de RIPPLE

poste de lavage avant l’appareillage

Ripple est parti

J’ai eu l’énorme chance d’embarquer à bord d’un yawl anglais de 11 m. « ALERT OF FOWAY ».

Appareillage général

le skipper à la barre

majestueux Belem

Etoile du Roy

prêts à appareiller sous la grue

Après un appareillage à 09h00 sous un ciel plutôt couvert et guère encourageant, une mer au clapot accentué dans le Goulet, le ciel s’est éclairci en atteignant le Toulinguet vers midi, avant d’atteindre les fameux Tas de Pois.

appareillage serein

l’Abeille Bourbon va prendre la mer

ces Trois-mâts barques vont nous suivre

sortie de la rade abri

Oh Hisse!!

Le spectacle aux Tas de Pois est faramineux, une meute de voiliers de tous gabarits convergent à des vitesses différentes pour passer entre deux rochers des Tas de Pois écartés d’une centaine de mètres. Le vent arrière favorise cette impression de cavalcade.

l’Etoile ou la Belle Poule rallie l’Ecole Navale

ils hissent leur gréement

Beautemps Beaupré

l’Abeille veille

la navigation de groupe donne soif

La fête, à Brest, est belle jusqu’au bout des ongles, jusqu’au bout des jours, jusqu’au dernier mât. Comme les vraies artistes, elle donne tout d’elle-même, depuis le lever de rideau jusqu’à l’ultime salut, le dernier regard.

ça bagarre à l’arrière

la sécurité de l’organisation

impressionnant Alcyon

joli vert de coque

le soleil voudrait-il se lever?

Alors qu’éperdu d’émotion, chacun s’apprête à applaudir, elle sort de son chapeau un final insensé. Maquillée de voiles blanches et ocres, la Rade s’élance pour une dernière danse et invite le cortège à filer avec la marée.

formation serrée

un Mutin

déploiment parfait de la voilure

on en prend plein les yeux…

sportives les manoeuvres!

Ensorcelée, la foule la suit et disparaît. Brest pousse la tendresse jusqu’à se laisser quitter en prenant soin de ne rien attrister. Assise sur les quais désertés, elle verse une larme que personne ne verra.

magnifique Alert of Foway

visibilté réduite

repos entre deux manoeuvres

le Belem sous voilure réduite double tout le monde

on se croirait aux Jeux Olympiques

Je profite de cet avant-dernier post de présentation de mon enthousiasme devant cette manifestation maritime exemplaire pour rendre hommage à quelques uns de bateaux qui ont marqué mes visites sur le site des Tonnerres de Brest 2012 entre le 15 et le 18 juillet.

grand pavois dans les voiles

manoeuvriers consciencieux

épais nuages sur la flotte

voiles ocres

ça va dans tous les sens

Déjà, je présente mes excuses aux unités que je ne cite pas. 17 bateaux de plus de 45 m. étaient réunis pendant ces fêtes brestoises. Par ordre alphabétique:

navire de guerre français

un britanique nous rattrape

Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la mer

la couverture nuageuse s’effrite…

la gite est bonne

Abeille Bourbon (Fr-Remorqueur de haute mer), Afalou d’Al Hoceima (Maroc), Agrabou de Safi (Maroc), Alcyon (Fr), Alert of Foway (GB-yawl), Al Faver (Fr-Le Guilvinec-chalutier), Alizé (Fr-transport de passagers), André Colin (Fr-bateau de passagers), Azénor (Fr-transport de passagers),

ça ne passe pas loin

reflet brillant

qu’il est boOOoo mon batooOOoooO…!!!

bout dehors

Etoile du Roy malouine

Beautemps-Beaupré (Fr-A 758-Bâtiment hydrographe), Belem (Fr-Trois-mâts barque), Belle Poule (Fr-goélette Marine Nationale), Bir Anzarane (Maroc-Patrouilleur de haute mer), Buffle (Fr-Remorqueur), Can 87 (Fr-Cancale), Ceara, Corbeau des mers (Fr),

foison de voiles

a-t-il hissé le cartahut?

magnifique

la Catalogne (française) à Douarnenez

chalutiers violets

Colombus (Sea shepperd ambassadorship), Cuauhtemoc (Mex-Trois-mâts barque-90 m), De Grasse (Fr-Frégate anti-sous-marine), Earl of Pembroke (GB-Bristol), Elorn (Fr-Brest), Eridan (Fr-Chasseur de mines-Marine Nationale), Ernestine (Fr), Etoile (Fr-goélette-Marine Nationale),

Etoile du Roy à Douarnenez

Violette, nouvelle figure de proue de l’Etoile du Roy

pavillon national

balustres du balcon du Belem

immense dans le port du Rosmeur

Etoile de France (Fr-Saint Malo), Etoile du Rou (Fr-Saint Malo), Eulalie, Fleur de Lampaul (Fr), Fleur de Passion (Fr), Götheborg (Nor-Göteborg-réplique d’un vaisseau du XVII° siècle), Iris, Joshua (Fr-La Rochelle-monument historique-Bernard Moitessier), Jaeck Heinderl, Kaliningrad (Ru-Destroyer),

Trois-mâts barque hollandais

la SNSM Douarnenez fait des maquettes

un bénévole de la S.N.S.M.

maquette de chalutier

sur un des stands de la fête maritime de Douarnenez

Kampen (P-B), Kastel-Paol (Fr-yole), Kruzensthern (Ru-Quatre-mâts barque-114 m), La Flamboyante (Viet-Nam-grande jonque de la Baie d’Along), Le Lotus, Loth Lorien, Morgenster (P-B), Minerva, Mutin (Fr-Marine Nationale), Nébuleuse (Fr-Camaret), Oban, Oosterschelde, Pedro Doncker, Pen Duick IV (Fr), Recouvrance (Fr-Brest-goélette),

un pirate penn sardin

une oeuvre de P. Bloas reproduite de nombreuses fois sur les murs autour du site des temps fête de Douarnenez

des cochonneries tout cela!!!

cuvée hommage

gagne à être connu

Regina Maris, Saltillo (Basque), Saint-Petersbourg (Ru-Brise glace-134 m), Sedov (Ru-quatre-mâts barque-117 m), Sinbad (Fr-Bordeaux), Sjokurs Kristiansand, Stad Amsterdam, Statraad Lehmkuhl (Nor-Bergen- 1914), Steansborgh, Talkien, Terenez (Fr-Navire à passagers), Thalassa (P-B-trois-mâts barque-50 m), Turtle, Twister, Wild Swan, Zephir…

le Gwenn ha Du

Festival douarneniste qui suit les Tonnerres de Brest 2012

fabrique de sardinnes en boîte

fresque murale de l’entreprise de transformation du produit des pêches

contribua à la renommée de Douarnenez

A propos gebete29

golfeur, photographe, randonneur et tireur à la poudre noire, retraité qui sintéresse à l'Histoire de la Bretagne
Cet article, publié dans Brest, international, Organisations, Villes et villages remarquables, Voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’intrépide Armada aux Tas de Pois

  1. Jacques IBARZ dit :

    C’est pas l’homme qui prend la mer
    C’est la mer qui prend l’homme, tatatin
    Moi la mer elle m’a prit
    J’me souviens un mardi

    J’ai troqué mes santiangs
    Et mon cuir un peu zone
    Contre une paire de Dock Side
    Et un vieux ciré jaune
    J’ai déserté les crasses
    Qui m’disaient « Soit prudent »
    La mer c’est dégueulasse
    Les poissons baisent dedans

    Dès que le vent soufflera
    Je repartira
    Dès que les vents tourneront
    Nous nous en allerons

  2. Claire-Cerise dit :

    Tu as fait des photos magnifiques !! Il y en a quelques unes que j’aime bcp ! Tu es doué en photographie et ton texte n’est pas mal non plus.. serais-tu un peu poète aussi ? Bref… ce reportage est un chef-d’oeuvre ! Bravo Didier !

    • gebete29 dit :

      comme je suis fier de constater que tu as été séduite pas ces images remarquables (je n’y suis pour pas grand chose, le sujet est attractif à lui tout seul), chère Claire. Je viens de publier le dernier post de la série des Tonnerres.

    • gebete29 dit :

      chef-d’oeuvre??? comme tu y vas Chère Claire!! Dans 20 jours, JF va faire une fête d’enfer, fin du statut de prisonnier du travail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s