Brest, sa Base sous-marine et son Goulet

Le Goulet et la base sous-marine de Brest.

Le goulet de Brest est un bras de mer qui relie la rade de Brest à l’océan Atlantique. Long de 3 000 m et large de seulement 1 500 m, il est situé entre la pointe du Petit Minou et le pointe du Portzic au nord, et l’îlot des Capucins et la pointe des Espagnols au sud.

160321-Maison Blanche-Ste Anne-du-Portzic-Renée11DSC03760DSC03766À chaque renversement de marée, l’océan remplit et vide la rade de Brest en torrents pouvant atteindre 4 à 5 nœuds. Ainsi l’escale naturelle pour les voiliers est l’anse de Camaret-sur-Mer, afin d’attendre un courant favorable pour y accéder. C’est également dans l’anse de Camaret que se prépositionne le remorqueur Abeille Bourbon basé à Brest les jours de tempête pour pouvoir porter secours plus rapidement aux navires en détresse.

160321-Maison Blanche-Ste Anne-du-Portzic-Renée26DSC03776DSC03793DSC03797

Situation militaire : Le goulet de Brest est le seul accès maritime à la rade de Brest qui offre un abri naturel idéal pour une flotte de guerre (à l’instar des rades de Lorient, Toulon, ou Cherbourg). C’est donc à cet endroit et afin de protéger la ville de Brest, son port et sa flotte militaire, que de nombreuses installations militaires ont été concentrées.

160321-Maison Blanche-Ste Anne-du-Portzic-Renée38DSC03894DSC03899DSC03901

En outre, sa configuration naturelle a facilité la tâche des défenseurs, car le goulet comporte en son axe une épine dorsale matérialisée par le rocher du Mengant, ce qui oblige les navires à serrer la rive nord ou celle du sud. Ainsi, depuis de nombreux siècles, le goulet de Brest est une zone très surveillée, en témoignent les nombreux forts et infrastructures militaires qui le bordent.

DSC03904DSC03908DSC03934DSC03956

La base sous-marine de Brest est un immense bunker de la Seconde Guerre mondiale, destiné à abriter la 1ère et la 9ème flottille d’U-boote de la Kriegsmarine.

DSC03962DSC03981

Bien que la base sous-marine de Lorient soit plus grande avec ses 3 abris (Kéroman I, II et III), le bunker de Brest est le plus grand jamais construit.

DSC03986DSC04019

La construction, confiée à l’organisation Todt commence en 1941 et s’achèvera en 1942 (terminée en 500 jours). La Kriegsmarine utilise des installations de la Penfeld préexistantes : la base est ainsi construite au pied de l’École Navale (au lieu-dit « Les 4 pompes »).

DSC04020DSC04021DSC04024

Le premier U-Boot arrive à Brest en août 1940. Il s’agit de l’U-65 (Type IX-B).

DSC04025

Aujourd’hui encore, de nombreux ouvrages (blockhaus) destinés à la protection de la base sous-marine subsistent et peuvent être observés aux alentours de celle-ci, mais la plupart d’entre eux sont situés en zone militaire.

DSC04027

Dimensions : 300 × 175 × 18 mètres.

15 bassins dont 10 cales sèches.

Murs de 1 à 2 mètres d’épaisseur pour séparer les différents bassins.

Côté mer les bassins sont fermés, dans le tiers supérieur par une dalle de béton et en dessous par des volets métalliques mobiles pare-éclats.

Dalle de couverture 4,20 mètres au début puis renforcée à 6,10 mètres.

Aux angles ont été construits des bunkers supportant des matériels de Flak.

DSC04039DSC04043

Publicités

A propos gebete29

golfeur, photographe, randonneur et tireur à la poudre noire, retraité qui sintéresse à l'Histoire de la Bretagne
Cet article, publié dans Brest, Bretagne - histoire, Finistère, Organisations, Seconde Guerre mondiale, Villes et villages remarquables, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s